Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 7

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 8

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 8

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 9

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 9
krishnamurti

Bibliothèque de Christian de Bray

 
Immobilier: la différence entre vendre et bien vendre
  Voyages: Photos et écrits
Stratégie |
| Collaborations
BIENS A VENDRE
Notre publicité | Publiscopie | Contact | Plan | Accueil
 
Qui est Christian de Bray...
 
Photos de voyage… 40 ans autour du monde !
Articles de voyage
Textes divers | Poèmes

krishnamurti

Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 235

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 236

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 236
     
 
Des Théosophes... à Krishnamurti...
 
 
En l'espace de 40 ans
 
 
Dire, écrire, faire...
 
 
Valérie Colin
 
 
Le tour du monde
 
 
krishnamurti
 
 
I had a farm in Africa...
 
 
Margossian
 
 
Discours 1
 
 
Discours 2
 
 
Discours 3
 
 
Discours 4
 
  ..................................  
  Roman : Kanamai

 
  I had a truck in Africa  
  ..................................  

VANARASI - RAJGATH
Rajgath est un des nombreux centres d'éducation, fondé par Annie Besant ( qui fut présidente de la Société de Théosophie).

Plusieurs centres d'éducation se répartissent en Inde comme à l'étranger.

Les deux centres les plus célébres sont situés à Brockwood en Angleterre et à Ojai aux Etats Unis, lieu où Krishnamurti passa de nombreuses années de sa vie et où il enseigna.


Le soleil qui se couche … est pour d'autres un soleil qui se lève !…

Surplombant le Gange et faisant face au soleil qui se couche, chaque jour sur d'autres brumes, Rajgath Rajgath est un des nombreux centres d'éducation, fondé par Annie Besant ( qui fut présidente de la Société de Théosophie).

Les deux centres les plus célébres sont situés à Brockwood en Angleterre et à Ojai aux Etats Unis, lieu où Krishnamurti passa de nombreuses années de sa vie et où il enseigna.

doit être un lieu sacré. Un de ces lieux sacrés, creusets de la réflexion et de la méditation, qui transcendent..

Surplombant le Gange, à quelques encablures de Vanarasi, nouveau nom donné à Benares, où tout Brahamane doit " achever " sa vie, puis s'y faire incinérer, RajgathRajgath est un des nombreux centres d'éducation, fondé par Annie Besant ( qui fut présidente de la Société de Théosophie).

De nombreux centres d'éducation se répartissent en Inde comme à l'étranger.

Les deux centres les plus célébres sont situés à Brockwood en Angleterre et à Ojai aux Etats Unis, lieu où Krishnamurti passa de nombreuses années de sa vie et où il enseigna.

 est un lieu qui déroute…

RajgathRajgath est un des nombreux centres d'éducation, fondé par Annie Besant ( qui fut présidente de la Société de Théosophie).

De nombreux centres d'éducation se répartissent en Inde comme à l'étranger.

Les deux centres les plus célébres sont situés à Brockwood en Angleterre et à Ojai aux Etats Unis, lieu où Krishnamurti passa de nombreuses années de sa vie et où il enseigna.

- un " paradis ", si l'on peut dire, - au milieu d'un océan de religiosité. Un " paradis " où l'homme est appelé à réfléchir à toutes ses habitudes et à tout son conditionnement, à toute sa tristesse et à toute sa souffrance… pour s'en libérer. Se libérer de tous ces " objets " qui encombrent l'esprit et l'asservissent ! Dépasser sa pensée étriquée et égoïste. Avoir un regard sur le monde " tel qu'il est ".



Quand j'avais dix ans, je me souviens que mon père me parlait d'un certain philosophe …
" Un prince de ce monde ", me disait-il, en parlant de Krishnamurti.

S'il avait été mathématicien,, il se serait appelé Pythagore…
S'il avait été navigateur, il se serait appelé Magellan…
S'il avait été disciple de la non-violence, il se serait appelé Gandhi…

Mais comme il était plus simplement philosophe…
Mon père le comparait à Socrate, à Platon, voire à Bertrand Russel.
Tout simplement pour la grandeur de l'homme.


Il avait été l'ami de Jahawarlal Nehru, Indira Gandhi, Arthur Koestler,... et même de la Reine Elisabeth qui l'avait reçu, probablement en compagnie d'Albert Einstein (???).

Que pouvais-je comprendre à cet âge-là ? 10 ans !


Dans les quelques lettres qu'il m'adressa, mon père me disait qu'aux
" âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des années " !

Mais il me fallut attendre longtemps.
En 40 ans j'ai tout oublié.
Et mon père, et ses lettres, et ses contes philosophiques…

Un jour, il y a peu de temps, j'étais à l'aéroport de New Delhi, et j'allais pour la nième fois à Leh, dans cette province tibétaine de l'Inde, pour y rechercher l'aventure.
Le folklore d'un festival sacré me semblait plus intéressant que les beuveries de Binche.

A la librairie de l'aéroport, j'ai tendu la main vers une biographie, j'en ai examiné la jaquette et je l'ai achetée, spontanément, comme cela, sans me poser de questions …

Cet anglais, je me suis escrimé à le lire.
Comme par un éclair, j'ai été foudroyé .

Tout ce que j'avais, intuitivement, deviné et senti au cours d'un demi-siècle, s'y trouvait formulé clairement et sereinement.

Fallait-il continuer à chercher puisqu'il s'agissait, me semblait-il, d'une œuvre achevée, d'un aboutissement ?

…Krishnamurti, qui fut pressenti, dès son plus jeune âge, par les théosophes, comme devant être le nouvel Instructeur Mondial… un nouveau Messie en quelque sorte,

…Krishnamurti, qui décida de quitter cette voie impérialement tracée par les " puissants ", pour clamer, haut et fort, ce qu'il avait à dire,

…Krishnamurti, qui s'éleva par sa simplicité au rayonnement international, et qui livra son enseignement à travers ses conférences à Saanen (en Suisse), à Ojai (aux Etats Unis), mais aussi aux Pays Bas , Nouvelle Zélande, Australie, ... et en Belgique!

Quand on parvient à intégrer la pensée de Krishnamurti, on se sent davantage prêt à accepter les épreuves et à les prendre en charge avec simplicité, sans le recours à une religion ou une idéologie.

Il écrira une de ces phrases elliptiques et extraordinaires :

" Les racines du ciel sont dans la vie et la mort "

Krishnamurti, vous n'en avez jamais entendu parler ?

Une pensée et une littérature profonde et pure, qui aurait été encore plus largement méconnue s'il n'avait laissé en héritage, à ceux qui l'écoutaient, une œuvre d'orateur, d'abord transcrite, puis enregistrée sur disque et sur vidéo.

C'est une pensée dérangeante, qui sera toujours dérangeante, qui sera toujours d'avant-garde, qui bat en brèche ce que la plupart des hommes pensent d'ordinaire et en général.

Apprendre à regarder le monde avec son propre regard et sa propre expertise, se soustraire à toutes les oppressions, mais non aux responsabilités, n'est pas chose facile.

Avoir un regard " autre " :
" Je suis l'Univers … "
je dois penser autrement, d'autant plus que " cet Univers, c'est moi "

Si on parle de philosophie, de conformisme, de vie de famille, de la relation employé/employeur, de guerre, d'amour, de vie, de mort … Krishnamurti est partout présent et nous aide en nous renvoyant l'image de ce que nous voudrions être. Mais, il y a ce " mais " qui nous en empêche !

Et regarder en toute sérénité la vie et la mort, comme un seul et unique " objet ", les deux n'étant séparés que par le mot " inéluctable ", l'un n'existant pas sans l'autre, est tout un apprentissage.


Surplombant le Gange, et faisant face au soleil qui se couche, on m'emmena sur un point, un peu plus élevé que tous les autres. Quelques buffles noirs tiraient des charrues aux socs rudimentaires. Un peu d'eau coulait au milieu de la sécheresse. Et le directeur de la Fondation Krishnamurti, de me dire " quand Krishnamurti était à Rajgath, il venait souvent ici, regarder le soleil. Il appelait cet endroit " Sunset Point ".

RajgathRajgath est un des nombreux centres d'éducation, fondé par Annie Besant ( qui fut présidente de la Société de Théosophie).

De nombreux centres d'éducation se répartissent en Inde comme à l'étranger.

Les deux centres les plus célébres sont situés à Brockwood en Angleterre et à Ojai aux Etats Unis, lieu où Krishnamurti passa de nombreuses années de sa vie et où il enseigna.

, c'est une grande école aux 1000 enfants, un hôpital, une ferme modèle…
Rajgath, c'est un endroit " colonial " ??? en périphérie de Varanasi.

Quand après s'être promené toute la journée le long des gats - escaliers de pierre qui viennent mourir dans l'eau -, et après s'être perdu dans les petites ruelles qui peuvent paraître inquiétantes au centre de la cité - dortoir et mouroir - de Vanarasi, on rejoint la " Fondation ", on est content d'être " rentré ".

Il se mêle, à l'heure de chercher le sommeil, des images de maintenant et de toujours. Des images qui aident à comprendre qu'on est " une poussière d'étoile " sans beaucoup plus d'importance qu'une autre " poussière d'étoile ".
C'était justement, au terme de mon pèlerinage, que je lisais ce livre de Hubert Reeves.

Observer les enfants jouer avec un simple morceau de bois,
laisser couler son imagination sur ce grand fleuve,
observer ce peuple et se dire qu'ils sont plus d'un milliard,
regarder le soleil qui se couche pour eux comme pour moi,
se mettre à la recherche de ce qu'on a oublié,
rencontrer des hommes qui ont côtoyé Krishnamurti
se détacher un instant des valeurs qui nous collent à la peau,
faire face à ce professeur de la Fondation qui nous demandait… " ne croyez-vous pas qu'il est urgent urgent de changer le monde dans lequel nous vivons, ... pour nos enfants ? "

Surplombant le Gange et faisant face au soleil qui se couche, je me demandais
" Ai-je rencontré Krishnamurti ? "

© Christian de Bray