Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 7

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 8

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 8

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 9

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 9
Discours 2

Bibliothèque de Christian de Bray

 
Immobilier: la différence entre vendre et bien vendre
  Voyages: Photos et écrits
Stratégie |
| Collaborations
BIENS A VENDRE
Notre publicité | Publiscopie | Contact | Plan | Accueil
 
Qui est Christian de Bray...
 
Photos de voyage… 40 ans autour du monde !
Articles de voyage
Textes divers | Poèmes

Discours 2

Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 235

Deprecated: Function mysql_db_query() is deprecated in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 236

Deprecated: mysql_db_query(): This function is deprecated; use mysql_query() instead in /home/christiav/www/textes/texte.php on line 236
     
 
Des Théosophes... à Krishnamurti...
 
 
En l'espace de 40 ans
 
 
Dire, écrire, faire...
 
 
Valérie Colin
 
 
Le tour du monde
 
 
krishnamurti
 
 
I had a farm in Africa...
 
 
Margossian
 
 
Discours 1
 
 
Discours 2
 
 
Discours 3
 
 
Discours 4
 
  ..................................  
  Roman : Kanamai

 
  I had a truck in Africa  
  ..................................  

Ma chère Pomme,
Mon cher Michel,


Enfin, vous voici officiellement engagés sur le chemin de la création... pour ne pas dire... de la procréation !

Engagé davantage sur le chemin de la vie et de la responsabilité.

Enfin, un mariage...à Abolens !

Et, peut-être, un jour prochain, nous l'espérons, un maillon de plus, se fera, un trente-deuxième, dans cette longue ligne de vie, dans cette longue ligne de vie, écrite, qui porte notre nom.

Et, c'est à vous seul qu'est dévolue cette tâche.
Donc, vous l'avez compris, je suis pour une longue série de garçons, bien dodus, et, criards !
Mais, que de chemins parcourus, par cette famille... depuis Romulus et Remus ;
Que de débarquements sur les plages océanes... vers 911 A.J-C, bien entendu ;
Que de croisades livrées, par ces deux frères, qui un jour, débarquèrent, guerroyèrent, s'allièrent aux Rois de France pour servir... ;
Que, donc, de voyages réalisés, par toute cette famille, dispersée aux 4 coins du monde : des voyages à pieds ; des voyages à cheval, et depuis peu (mais déjà depuis deux générations peut-on dire...) ;
Des voyages en Unimog.

Peut-être cette ardeur du voyage, l'avons nous inscrite, quelque part,
Très profondément entre gènes et gamètes.

Que de quêtes pour des châteaux :
Construits ou à construire ;
De sable ou d'ailleurs.

Que de quêtes pour des maisons de ville ou de campagne ;
Des maisons cherchées par des consultants, des commettants, ou des commerçants,...
Que de quêtes pour des ateliers délabrés, et, qu'il faudra reconstruire.

Michel, tu as parcouru, jusqu'à ce jour, un formidable voyage.

Et comme certaines de ces fleurs qui, tôt le matin, s'ouvrent (très tôt le matin, pour anticiper la lumière, le soleil qui se lève).

Comme certaines de ces fleurs, je te trouve, ainsi que maman d'ailleurs, plus ardent et plus lumineux qu'auparavant.

D'introverti vivant sur ta petite planète...tu t'es ouvert au monde ;

De casseur furieux et désespéré, tu es devenu créateur et ordonné, méticuleux et amoureux des objets jusqu'à t'en éprendre...

Que s'est-il donc passé dans ta vie ?

Tu es devenu plein d'ardeur !
Spécialiste des nuances, de la photo, des transports en tous genres... et plus accessoirement... des ciels étoilés !

Si l'on préserve les printemps, ils nous offrent leurs étés...
Et leurs fruits... leur Pomme (écrit au singulier).

Pomme, nous te connaissons depuis 7 ans déjà !

Tu sais que notre maison et notre famille sont tiennes.
Te voilà donc entrée dans cette longue histoire des maillons qui se referment, et se sertissent, et qui par leur prolongement deviennent chaîne.

Nous ne t'apprécions pas seulement parce que tu as choisi notre fils mais, aussi et d'abord pour les tas de qualités que tu possèdes - de manière innée. La gentillesse, la bonne humeur, la simplicité, la spontanéité,... ta persévérance !

Michel et Pomme !

Vous gagnerez dans la vie tant que vous l'aborderez avec simplicité, et, avec courage.

Pour être heureux, il ne faut qu'une toute petite besace... pour y mettre seulement quelques objets qui ont nom : courage, simplicité, tolérance, ardeur.

Dois-je vous rappeler cette image que j'aime souvent évoquer ?

" Il ne nous arrive, dans la vie, que ce qui nous ressemble ".
Songez-y ! Vous avez tout pour gagner et pour être heureux.

Si nous regardons le monde en face, il ne peut pas nous fuir !
Il est possible que vous puissiez faire dans la vie tout ce que vous avez décidé de faire.

Nous vous promettons d'être présents, à vos côtés en toute simplicité pour tous les bonheurs du monde, pour tout ce qui naît sous les ciels étoilés, pour toutes les promesses du printemps et toutes les récoltes de l'été, pour toutes les croisades désuètes ;

Mais, aussi, nous vous promettons d'être présents si d'aventures, des vents plus froids étreignaient la planète.

Vous avez grandi dans la chance (sans jamais vraiment la chance d'être souveraine), (sans l'attendre, cette chance).

Vous avez grandi dans l'amour (sans jamais vraiment laisser l'amour être le seul Dieu) (sans l'attendre ce Dieu).

Vous avez grandi dans l'amitié partagée de tous ces gens qui vous entourent aujourd'hui !

Aujourd'hui nous sommes fiers, bonne maman, maman et moi, de vous.
Et Claudine et moi tenons particulièrement à remercier des tas de gens ;
Les parents de Pomme pour l'avoir poussée dans la rencontre de Michel (il est vrai qu'ils n'ont appris que fort tardivement que nous avions un fils).

Nos remerciements vont à tous ceux qui ont participé à l'organisation de la journée et, à tous ces amis et amies que nous connaissons depuis si longtemps et, qui sont venus tant de fois : à Bruxelles, guindailler, à notre insu, sur les tapis à Abolens, ici, pour soi-disant étudier ;
Et en voyage par plaisir des découvertes.

Pomme et Michel,

Vos jambes ont grandies, à mesure que les obstacles s'élevaient. Il n'est plus besoin de vous enseigner le monde,
Vous pouvez vous envoler... Bon vol !